NFT

NFT : le « Bored Ape Yacht Club » vend des terrains dans le métavers

BAYC Bored Ape Yacht Club

Yuga Labs, les créateurs de la collection NFT Bored Ape Yacht Club viennent de mettre aux enchères des parcelles de terrains sur leur futur métavers « Otherside ». Depuis le lancement des ventes, la société a déjà récolté plus de 320 millions de dollars.

BAYC Bored Ape Yacht Club

Source : Yuga Labs

Otherside, un métavers pas encore déployé

Le lancement du métavers de Yuga Labs était annoncé pour le mois d’avril 2022. Finalement, l’entreprise a choisi la date du 30 avril pour commencer les ventes des parcelles de terrains de son futur métavers. Ces fragments seront sous forme de jetons non fongibles appelés « Otherdeeds ».

L’ApeCoin (APE), la cryptomonnaie officielle de Yuga Labs, avait déjà précédé les débuts du métavers. L’achat des Otherdeeds était exclusivement payable avec l’APE sur le site officiel de la compagnie. Le prix plancher d’un Otherdeed lors des ventes était de 7 000 dollars.

Le lancement était un succès. Yuga Labs a pu récolter plus de 320 millions de dollars avec les 55 000 parcelles de terrains sous forme de NFT. Cette somme servira à développer le métavers « Otherside ». Mais ce succès ne s’est pas fait sans encombre. Durant les opérations, la blockchain Ethereum (ETH) a rencontré des problèmes en raison des fortes demandes pour les Otherdeeds.

Le lancement de Otherside était un événement très attendu de la communauté. Le succès des Bored Ape Yacht Club (BAYC) et Mutant Ape Yacht Club (MAYC) y sont pour quelque chose. D’où la forte demande pour acheter une parcelle de terrain dans le métavers. Cela a provoqué un « gas war ». Les frais pour les transactions atteignaient également les 6 000 dollars, voire 14 000 dollars.

Otherside

Source : Yuga Labs

Otherside et Bored Ape Yacht Club

Le Otherside est un métavers incluant les BAYC et les MAYC. Selon Yuga Labs, le projet devrait s’orienter vers un espace social en 3D. Chacun des 55 000 jetons vendus représente ces futures zones. Pour les acheteurs, il faudra désormais se tourner vers les marchés secondaires comme OpenSea. Durant les 24 premières heures des enchères, les prix pouvaient atteindre 7 ETH (environ 19 000 dollars à ce moment).

Après les pics des demandes, un Otherdeed coute en moyenne 3,35 ETH (9 536 dollars). La demande a fortement baissé depuis le lancement. Les frais surélevés de la frappe des NFT ont également contribué à cette régression. Durant les premiers jours, le total des « gas fees » atteignait la somme record de 176 millions de dollars sur Ethereum. La congestion du réseau de la blockchain était telle que certains acheteurs se sont vus refuser la frappe de leurs jetons.

BAYC Yuga Labs

Source : Yuga Labs

La monnaie officielle de Bored Ape Yacht Club profite pour augmenter sa valeur

Yuga Labs a déjà présenté des excuses sur les incidents sur Ethereum. L’ApeCoin, tout comme les NFT BAYC, se base sur cette blockchain pour fonctionner. L’entreprise a même évoqué une possibilité sur la création de sa propre technologie blockchain pour ses projets.

Cela n’empêche pas l’ApeCoin de connaitre une hausse. Durant le mois d’avril, la cryptomonnaie a pu atteindre une capitalisation de 7 milliards de dollars. Celui-ci sera évidemment la monnaie officielle de « Otherside ».

ApeCoin

Source : Logowik

Conclusion

Après avoir récolté 450 millions de dollars en mars avec le fonds Andreessen Horrowitz, Yuga Labs continue de rassembler les moyens financiers pour ses projets de métavers. De son côté, l’ApeCoin connait une tendance haussière, mais les cryptomonnaies sont très volatiles. Cela peut changer à tout moment.

 

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top