Argent

WeWard : la meilleure application pour gagner de l’argent en marchant ?

Weward

Gagner de l’argent en marchant. À priori, cela semble impossible. Pourtant, WeWard rend l’impossible possible. C’est une application rémunératrice qui paie ses utilisateurs en fonction du nombre de pas journalier qu’ils effectuent. S’il s’y prend bien et marche beaucoup, un utilisateur peut gagner jusqu’à 2 000 € par mois. Mais marcher peut parfois s’avérer épuisant. Heureusement, l’application propose des solutions parallèles, la visite de lieux par exemple. Dans tous les cas, que vaut cette application ? Bon plan ou arnaque ? Éléments de réponse.

Gagner des wards en fonction des pas effectués

Lancé en 2019, WeWard a un objectif : lutter contre la sédentarité. Le but est d’inciter les utilisateurs à pratiquer une activité physique – la marche – dans le but de gagner de l’argent. Autant le dire, on ne roule pas sur l’or en l’utilisant. Néanmoins, il constitue un excellent moyen d’arrondir ses fins de mois et… d’avoir une bonne santé.

Pour payer ses utilisateurs, l’application se base sur le nombre de pas qu’ils ont effectué dans la journée. Son système de paiement prend appui sur les wards. Plus vous en accumulez, plus votre solde en euros augmente. Voici la classification des wards en fonction des pas :

  • 1 500 pas effectués : 1 ward
  • 3 000 pas effectués : 2 wards supplémentaires
  • 6 500 pas effectués : 3 wards supplémentaires
  • 10 000 pas effectués : 4 wards supplémentaires
  • 15 000 pas effectués : 5 wards supplémentaires
  • 20 000 pas effectués : 10 wards supplémentaires.

À l’heure de rédaction de cet article, 1 ward vaut 0,007 €. Autrement dit, 100 wards équivalent à 0,70 €. Par conséquent, pour gagner 20 €, il faut faire 2 857 pas environ.

Différents moyens pour augmenter son gain

WeWard propose d’autres techniques pour gagner des wards rapidement. Par exemple, il est possible de participer à des challenges. Les challenges ont la particularité de permettre d’augmenter la rémunération et le grade du joueur. Plus il les réussit, plus il accroît son statut, en passant de nouveau-né à casanier, puis de casanier à marcheur du dimanche.

En dehors des challenges, il est possible de visiter des lieux spécifiques pour gagner des wards. Lorsqu’il se trouve sur le lieu en question, le marcheur appuie sur « J’y suis », ce qui lui permet d’obtenir ses points. En moyenne, la visite rapporte environ 40 wards, mais cela dépend surtout du lieu. Dans tous les cas, comme avec les challenges, on augmente son gain.

L’achat de produits dans les magasins partenaires de WeWard reste une autre option à envisager. C’est une option pratique qui consiste à faire des achats en toute sérénité et à découvrir de nouveaux articles. Qui plus est, en contrepartie, l’on gagne de l’argent. Quel est le gain pour l’achat de produits dans les boutiques ? Il varie entre 30 et 60 wards.

WeWard : une application pratique et ludique

Pour que les utilisateurs soient rémunérés, il faut bien que l’application elle-même dispose de fonds. Pour récupérer cet argent, elle compte sur deux options : les enseignes qui apparaissent sur la plateforme et le cashback qu’elle perçoit auprès des marchands lorsque les utilisateurs achètent des produits chez eux. Ainsi, tout le monde est gagnant :

  • L’utilisateur reçoit des points qu’il convertira à la longue en argent réel ;
  • WeWard reçoit une commission auprès de ses partenaires ;
  • Les partenaires gagnent en visibilité et attirent de la clientèle.

Même s’il existe de nombreuses autres applications rémunératrices pour gagner de l’argent, WeWard reste et demeure l’une des meilleures pour plusieurs raisons. D’abord, elle est entièrement transparente et permet de suivre facilement son évolution. D’ailleurs, elle est facile à utiliser. La possibilité de réaliser d’autres actions pour avoir du gain rend l’application plus ludique. Tout le monde peut s’en servir. Enfin, l’outil peut se synchroniser avec une montre connectée.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top