Immobilier

Sharies lève 15 millions d’euros pour le développement du co-living

Sharies s’est imposé comme un leader dans le domaine du co-living en France. Il propose à ce jour cinq maisons et onze appartements à Paris,  Marseille, Nancy, Nanterre et Bruxelles. Suite à son premier levé de fonds en 2019, la start-up a organisé une seconde levée de fonds qui s’élève à 15 millions d’euros afin de soutenir le développement de son activité.

Sharies a mis en place une deuxième levée de fond qui a permis d’amasser 15 millions d’euros. L’objectif est d’étendre l’activité de l’entreprise et d’augmenter le nombre de maisons et d’appartements de coliving qu’elle propose. L’enseigne entend également diversifier les services proposés dans ses logements.

Une augmentation fulgurante des logements en co-living

À ce jour, Sharies dispose de 5 maisons et 11 appartements dans 5 villes de France. En total, ces logements comptent 103 chambres. Ils sont principalement occupés par des jeunes actifs de 26 à 49 ans. Ces habitations sont louées à un prix relativement élevé. Cependant, le loyer inclut déjà toutes les charges comme l’eau et l’électricité, la connexion internet, l’entretien dans les parties communes et même le réapprovisionnement mensuel des produits d’utilité tels que le café ou les liquides vaisselle.

Grâce à cette nouvelle levée de fonds, la jeune pousse compte augmenter de manière significative les logements disponibles. En effet, la société vise à exploiter 1150 chambres en 2023. La population ciblée selon le co-fondateur, Julien Morville, serait des « actifs urbains en transition dans leur vie professionnelle ou personnelle. » Ces résidences pourront accueillir 50 à 180 résidents, toujours d’après l’entrepreneur. Elles comprendront divers types de biens avec différentes surfaces comme des studios, des T1 et bien d’autres encore. La start-up veut également étendre son activité à Reims, Strasbourg et Bordeaux.

Plus de services

Outre l’augmentation du nombre de résidences exploité, Sharies compte également proposer davantage de services. Actuellement, les résidences incluent une salle de sport ou une salle de fitness, dont l’accès est compris dans le loyer. Il y a également des jardins, une salle de projection ainsi qu’un évènement mensuel comme la dégustation de vin ou un cours de sport.

En plus de ces services, les nouvelles résidences incluront également des espaces de travail communs (en supplément) ainsi qu’un espace de restauration auxquelles tout le monde peut accéder. Sharies compte maintenir une démarche simple ainsi que la qualité de ses services en engageant plus de personnels.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top