Entreprise / Business

SAS avantages et inconvénients : que faut-il savoir en 2021 ?

Avantages SAS

De nombreuses personnes souhaiteraient se lancer dans l’entrepreneuriat et donc dans la création d’une société à proprement dit, mais il existe de nombreux petits obstacles, lorsqu’on ne connaît pas certaines notions. En effet, le tout premier frein qui peut se présenter est celui du choix de la forme juridique de sa société. Il en existe une multitude, avec leur lot d’avantages, mais aussi d’inconvénients.

La SAS par exemple, qui est un acronyme pour Société à Actions Simplifiées est une forme des plus simples qui semble susciter l’intérêt de plus en plus de personnes. Comme toutes ses homologues, elle possède de nombreux avantages, ainsi que des inconvénients dont il faut prendre conscience.

Quels sont les principaux avantages de la SAS ?

La SAS constitue une forme juridique pour les sociétés qui est relativement nouvelle, elle permet à de petites activités de trouver leur voie dans le monde juridique, afin que ces dernières puissent profiter d’une certaine protection.

Elle possède donc un certain nombre d’avantages qui lui permettent d’être l’option la plus favorisée par les entrepreneurs. En effet, la création d’une SAS peut se faire soit par un seul entrepreneur (en prendra la forme de SASU) ou encore par de nombreux associés différents, tout dépend des besoins et des projets de chacun. Outre cela, cette nouvelle forme juridique pour les entreprises dispose d’autres avantages considérables tels que :

  • La rapidité de développement ;
  • la souplesse ;
  • la prise de décision collective ;
  • les responsabilités limitées ;
  • le régime social et le capital social ;
  • le régime fiscal ;

Tous ces points sont une preuve que le choix d’une SAS peut se révéler très avantageux, et ce, sur des plans tout aussi différents les uns des autres. Passons maintenant aux avantages plus en détail de la société à actions simplifiées.

La vitesse de développement

La rapidité de développement d’une SAS est plus avantageuse que pour une autre forme, car cette dernière est capable de compter un nombre illimité d’associés. En effet, il suffit de respecter le nombre minimal qui est de 2.

Ces derniers peuvent gérer leurs actions ainsi que les actionnaires pour pouvoir avoir un développement exponentiel et ne rien rater. De plus, le fait que la levée de fond soit possible avec ce type d’entreprises lui permet d’évoluer rapidement.

La souplesse

La souplesse d’une SAS signifie aussi bien sa souplesse de fonctionnement que sa souplesse contractuelle. En effet, celle-ci présente énormément de facilités aux entrepreneurs, même s’ils ont très peu d’expérience.

Il faut aussi savoir que pour se lancer dans une SAS aucun capital minimum n’est requis, c’est pourquoi, de nombreuses personnes sont séduites. La liberté de rédaction des statuts constitue également un gros avantage de la SAS qu’il est difficile de trouver ailleurs.

La prise de décision collective

Sachant qu’une SAS est une société qui est capable d’accueillir un certain nombre d’associés, ces derniers peuvent collaborer pour la prise des différentes décisions quant à celle-ci. De plus, grâce à l’expertise et aux centres d’intérêt de chacun, les décisions peuvent être beaucoup plus intelligentes et augmenter les chances de la SAS dans son domaine d’activité.

Les décisions collectives qui peuvent être prises dans une SAS vont de la désignation d’un commissaire aux comptes à la transformation de l’entreprise en passant par la fusion de celle-ci ou encore sa dissolution.

Les responsabilités limitées

Le fait qu’une SAS permet à ses actionnaires de gérer uniquement leurs apports leur donne une certaine conscience quant à cette gestion, car leurs pertes auront un impact sur la SAS, chacun est donc responsable de ses données numéraires.

Le régime social et le capital social

Tous les associés de la SAS, qu’ils soient dirigeants ou non, peuvent bénéficier des avantages sociaux tels que des salariés normaux. Ils ont donc une assurance maladie, une retraite, etc.

Le régime fiscal

Tout comme les autres sociétés, les SAS sont tenues de respecter les impôts sur les sociétés. Mais si cela ne convient pas aux associés, il est tout à fait possible de choisir l’impôt sur le revenu.

La SAS possède-t-elle des inconvénients ?

Tout comme les autres formes juridiques que peuvent choisir des associés et des entrepreneurs, la SAS possède quelques inconvénients auxquels il est nécessaire de faire attention. Tout d’abord, il faut savoir que toutes les libertés qu’elle a tendance à offrir à ses dirigeants doivent être gérées avec la plus grande précaution possible, car dans le cas contraire, l’échec de la société n’est jamais bien loin.

Cela concerne principalement la rédaction des statuts qui ne doit en aucun cas être prise à la légère. En effet, il est essentiel de faire preuve d’énormément de rigueur lors de cette étape. De plus, il faut savoir qu’une SAS ne dispose pas de la possibilité d’accès à la bourse, ce qui est un grand inconvénient.

Cela ne permet pas aux autres actionnaires de bénéficier de ses actions. Aussi, le régime social peut être un inconvénient pour les dirigeants, qui doivent beaucoup cotiser pour pouvoir en bénéficier.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top