News

Quel est le meilleur moment pour commencer les tests de charge ?

software

Dans le domaine de l’informatique, il est fréquent de réaliser des tests de charge, que ce soit sur un système, un logiciel, une application ou encore un site web. Ces tests ont pour but de mesurer les performances d’un système informatique en conditions réelles et en conditions extrêmes, afin d’identifier et de rectifier de potentielles anomalies, failles de sécurités et bugs avant la mise en service définitive

. Quels sont les différents types de tests de charge ? À quel moment réaliser un test de charge sur un système informatique, un logiciel, un site web ou une application ?

Pourquoi réaliser des tests de charge ?

Si vous souhaitez lancer un site web, un système informatique ou une application, il est essentiel de pouvoir mesurer ses performances en réalisant une simulation de trafic. Cette simulation se décrit en plusieurs étapes et s’applique à plusieurs niveaux : nombre de visiteurs (par minute, par heure, par jour, par semaine…), nombre de transactions réalisables simultanément sur un laps de temps donné, ralentissement du temps de chargement/d’ouverture d’une page ou d’une fonctionnalité, capacité maximale d’un panier de commandes pour les sites marchands, etc. L’avantage principal de réaliser des tests de charge est que cela permet de proposer la meilleure version possible d’un site web, d’un système informatique, d’un logiciel ou d’une application. Plus les tests de charge sont pertinents et récurrents, moins votre site web/système souffrira de bugs et de ralentissement, proposant in fine une meilleure expérience pour le consommateur final. Divers outils et sites web comme Gatling.io vous permettent de réaliser des tests de charge efficaces, tout en vous documentant sur le sujet.

Différents types de tests de charge

En règle générale, on peut regrouper les différents tests de charge en deux catégories :

  • Tests de performance : ces tests ont pour objectif d’identifier les points faibles et les failles dans l’architecture technique du site, du système, du logiciel ou de l’application. Parmi ces failles, on peut citer les goulots d’étranglement qui sont les différents éléments pouvant (sous certaines conditions d’utilisation) devenir une source de ralentissement ou de perte de performance pour l’ensemble du système.

Tests aux limites : on place le système informatique dans des conditions d’utilisation nettement supérieure à la normale, avec une simulation d’un trafic élevé sur un site web par exemple.

Quand réaliser des tests de charge ?

Généralement, les développeurs ainsi que les informaticiens en charge de la création d’un site, d’un système informatique, d’un logiciel ou d’une application ont tendance à réaliser les tests de charge juste avant le lancement de l’outil, une fois le gros du travail effectué. Cette méthode a comme principal inconvénient de retarder la commercialisation/la mise en ligne du système en cas de défaillance et de dysfonctionnement lors des tests de charge. Cependant, grâce à des logiciels Agile, il est désormais possible de lancer plutôt la phase de tests de charge durant la période de développement. Ainsi, les potentielles anomalies et failles sont rapidement identifiées et corrigées, limitant ainsi le risque de retard dans le calendrier de développement.

Comment réaliser des tests de charge ?

Les tests de charge se font généralement à l’aide d’outils et de logiciels spécialisés. Vous pouvez tout aussi bien réaliser ces tests sur des sites spécialisés mettant à disposition des outils et des fonctionnalités liées au Cloud pour plus de sécurité, de fiabilité et de rapidité. Enfin, n’hésitez pas à faire appel à des entreprises spécialisées dans le domaine pour réaliser des tests de charge pertinents et fiables.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top