Entreprise / Business

Protéger une idée : comment faut-il s’y prendre ?

Protéger une idée

Une idée est une représentation intellectuelle élaborée par la pensée. Elle est immatérielle et abstraite. Dans certains cas, elle nécessite une protection, notamment dans le domaine de la création et de l’innovation. Comment protéger une idée ? Comment faut-il s’y prendre ? Retrouvez les réponses à ces questions dans le reste de notre article ci-dessous.

Quelles idées faut-il protéger ?

Toute idée pouvant avoir une influence ou un impact sur un domaine donné, qu’il soit stratégique, opérationnel, lié à la production ou autre, nécessite d’être protégée. Dans le cadre professionnel, surtout au niveau des entreprises, une idée potentielle est exposée aux membres de l’équipe concernée pour l’évaluer et étudier sa faisabilité.

C’est une réunion dite brainstorming qui permet non seulement d’étudier une idée, mais aussi de l’améliorer grâce aux échanges d’idées réalisés entre les différents membres durant la réunion. Evidemment, ce n’est pas toutes les idées qui nécessitent une protection. Cela est indispensable en particulier pour certains types d’idées :

Les idées innovantes

Une idée innovante est une idée sur un sujet jamais abordé auparavant. Le domaine général de l’idée peut être connu, mais l’idée en elle-même est une source d’innovation ayant un impact bien ciblé.

Les idées créatives

Elles font preuve de créativité et d’originalité dans un cadre bien précis. Par exemple, lors de la réalisation d’un projet, l’équipe de développement essaie de trouver des moyens et des produits créatifs pour se démarquer par rapport à ses concurrents et marquer les esprits.

Les idées de stratégie

Les idées de stratégie désignent une démarche ou une méthodologie à suivre, afin de planifier différentes tâches. Ce type d’idées est surtout retrouvé dans la gestion des activités de l’entreprise et de son patrimoine financier. Les idées stratégiques ont un impact sur l’organisation de l’entreprise, dans le but d’améliorer son rendement.

Les idées de projet

Ce type d’idées met en œuvre les perspectives afin d’atteindre un objectif défini, à travers un projet réalisable. Avant exécution, un projet doit être étudié pour évaluer sa réalisabilité et son impact sur l’entreprise et les parties concernées. Pour réussir, un projet doit faire preuve d’originalité.

Les idées de solution

Une idée est dite de solution lorsqu’elle répond à une problématique, dans un concept précis. La solution peut être créative ou innovante, mais dans les deux cas, elle doit régler un problème.

Pourquoi faut-il protéger une idée ?

Il faut protéger une idée afin qu’elle ne soit pas, en tant que patrimoine immatériel, copiée, reproduite ou carrément rendue publique par un concurrent ou une autre structure, sans possibilité de prouver son origine.

En protégeant une idée, vous obtenez le droit d’auteur sur elle et personne ne peut l’utiliser sans autorisation ou sans mention de l’auteur. La protection d’une idée est une rémunération acquise sur une chose abstraite.

La protection d’une idée, comment ça se passe ?

Une idée qui est abstraite devient concrète une fois transcrite. Pour protéger une idée, il faut d’abord la transcrire et la présenter, une fois validée par l’entreprise, auprès des instances habilitées de la protection de la propriété intellectuelle.

Avant de pouvoir transcrire une idée et de la présenter aux organismes compétents, pour la protéger et en avoir l’exclusivité, il faut s’entourer d’un maximum de confidentialité et la garder pour soi-même ou la partager uniquement avec les personnes de confiance, travaillant dans le même milieu.

Au niveau international, il existe l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). C’est une instance de l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui s’occupe de la créativité et du développement économique, notamment par la protection des droits intellectuels.

Il existe aussi, ce qu’on appelle les droits d’auteur qui protègent les idées. Après avoir déposé un modèle écrit de l’idée, un brevet est délivré permettant d’authentifier l’idée et par conséquent, de la protéger. Il existe trois types de dépôts possibles pour faire une demande de brevet :

Le dépôt d’un brevet

Un brevet protège une idée sur une durée de 20 ans. Pour obtenir un brevet, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • L’idée est une solution technique à un problème ;
  • l’innovation ;
  • elle doit être issue d’une activité inventive ;
  • la faisabilité et la réalisabilité de l’idée.

Le dépôt d’une marque

Une marque permet d’identifier une entreprise ou son produit. Le dépôt dans ce cas, se fait au niveau de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), qui, après étude du dossier, délivre le brevet. La protection est valable pendant 10 ans.

Le dépôt de dessins et de modèles

Le dessin et le modèle concernent la forme physique d’une possible idée. Pour avoir un brevet et garantir la propriété intellectuelle, il faut que le modèle soit innovant et jamais proposé auparavant. Le dépôt se fait au niveau de l’INPI et si le brevet est accordé, la protection est valide pour une durée de 5 ans.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top