Entreprise / Business

Microsoft : la proposition de rachat de Nuance approuvée par l’UE

L’intention de Microsoft de racheter Nuance Communications a été annoncée pour la première fois en avril 2021. Il est ici question d’un accord de 19,7 milliards de dollars. Son projet a été approuvé par le département de la concurrence de la Commission européenne. Ce dernier a indiqué dans un communiqué qu’il avait « approuvé sans condition » l’accord qui, d’après lui « ne soulèverait aucun problème de concurrence dans l’Espace économique européen (EEE) ».

Le communiqué a ajouté que « Sur la base de son enquête de marché, la Commission a constaté que l’opération, telle que notifiée, ne réduirait pas de manière significative la concurrence sur les marchés des logiciels de transcription, des services cloud, des services de communication d’entreprise, de la gestion de la relation client, des logiciels de productivité et des systèmes d’exploitation pour PC ».

De nombreuses démarches entreprises

La commission avait déjà indiqué précédemment qu’elle ferait part de sa décision d’ici 21 décembre 2021. Pendant tout ce temps, elle n’a pas hésité à user de toutes les ressources possibles pour s’assurer que l’accord ne présente aucun impact sur les concurrents et les clients de Microsoft. Ses craintes se rapportaient au fait que le rachat de Nuance par Microsoft aurait des répercussions sur d’autres services concurrents.

Ainsi, le département de la concurrence de la Commission européenne a décidé de distribuer aux clients et concurrents du géant américain un questionnaire dans lequel ils devaient indiquer les différentes inquiétudes qu’ils pourraient avoir par rapport à l’accord. L’institution voulait aussi connaître si les deux entreprises étaient concurrentes.

Une des plus grosses acquisitions de Microsoft

Le rachat de Nuance Communications sera la deuxième plus grande acquisition jamais réalisée par Microsoft. Pour le géant du web, cette entreprise compte parmi l’un des leaders du secteur en termes d’IA conversationnelle et d’intelligence clinique qui repose sur le cloud. En effet, Nuance est surtout connue pour la gamme de logiciels de reconnaissance vocale Dragon qu’elle propose. Elle propose également plusieurs autres offres de logiciel en tant que service (SaaS). Celles-ci ont spécialement été conçues pour répondre aux besoins du secteur de la santé.

Microsoft a pris le temps d’analyser les connaissances de sa future filiale en matière d’IA. Lorsque l’éditeur a annoncé l’accord, il a déclaré vouloir en tirer parti afin de parfaire les assistants virtuels, la réponse vocale interactive (RVI) et les solutions biométriques numériques. Il compte également utiliser l’expertise de Nuance pour créer une gamme plus large de solutions d’engagement client et de sécurité.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top