Entreprise / Business

Mark Zuckerberg accuse Apple de la baisse de croissance de Facebook

Il est connu de tous que Facebook est actuellement l’une des applications les plus utilisées au monde. C’est d’ailleurs le réseau social ayant le plus de membres. Si la croissance trimestrielle de Facebook a toujours satisfait Mark Zuckerberg, il semblerait que ce ne soit pas le cas pour cette année. Le CEO accuse Apple d’être à l’origine de la baisse de croissance de son entreprise. Selon le milliardaire, les changements apportés par Apple sur ses récents smartphones rendent l’e-commerce moins efficace, aussi bien pour sa plateforme que pour d’autres entreprises.

« Comme prévu, nous avons subi des vents contraires sur le plan des revenus ce trimestre, notamment en raison des changements apportés par Apple qui affectent négativement non seulement notre entreprise, mais aussi des millions de petites entreprises dans une période déjà difficile pour elles sur le plan économique. »

Apple renforce les règles liées à la vie privée sur iOS 14.5

Pour la version la plus récente d’iOS, Apple a fait en sorte que toutes ses applications mobiles demandent l’approbation des utilisateurs avant de passer de la pub. D’ailleurs, la firme de Cupertino a aussi créé l’ATT (App Tracking Transparency), toujours dans le but de renforcer la sécurité de ses utilisateurs. Il s’agit d’une application iOS permettant aux utilisateurs de savoir s’ils sont suivis et leur donnant le choix de mettre fin à ce suivi à tout moment.

Ces nouvelles règles imposées par Apple nuisent aux publicitaires, et particulièrement à Facebook. Le réseau social a longtemps pris l’habitude de collecter les données personnelles de ses utilisateurs pour des fins marketings. La plateforme tend à suggérer des produits ou des services en fonction des activités d’un internaute, et ce, sans demander le consentement de celui-ci. D’ailleurs, à part Facebook, il existe d’innombrables fournisseurs de publicité en ligne qui sont certainement touchés par cette nouvelle politique de la marque à la pomme.

D’autres facteurs responsables de la mauvaise performance de Facebook

Malgré que le patron de Facebook rejette toute la faute sur Apple, les faits démontrent que l’entreprise a déjà rencontré bien d’autres problèmes avant l’ATT. À titre de rappel, la récente fuite de documents internes entrainant une panne internationale de l’application a fait perdre une grosse somme d’argent à Mark Zuckerberg. De plus, dernièrement, un grand nombre de jeunes utilisateurs de Facebook ont préféré se tourner vers d’autres réseaux comme Tik Tok.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top