News

MaPrimeRenov’ : un changement prévu pour accélérer la transition énergétique

C’est afin d’accélérer la transition énergétique dans l’hexagone que la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé un changement concernant l’aide de l’État pour le remplacement des chaudières individuelles au fuel ou au gaz.

Baptisée MaPrimeRenov’, cette aide financière permet aux propriétaires et aux copropriétaires de bénéficier d’une prime destinée à la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Tour d’horizon sur ce changement qui prendra effet au mois d’Avril.

MaPrimeRénov’ : quésaco ?

MaPrimeRénov’ est une prime gouvernementale, qui est née de la fusion entre deux aides majeures proposées par l’État afin d’accompagner les foyers dans leurs travaux de rénovation énergétique : le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique) et l’aide ‘Habiter Mieux Agilité’. Depuis Octobre 2020, cette prime s’adresse à tous les foyers de France, en métropole comme en département d’Outre-mer, là où auparavant seuls les foyers modestes pouvaient en bénéficier. MaPrimeRénov’ constitue une aide financière allouée par l’État afin de permettre à tous les foyers de réaliser des économies sur leurs travaux de rénovation de leurs maisons et copropriétés.

Cette nouvelle prime est directement versée par virement bancaire aux propriétaires et copropriétaires ayant fait au préalable un dépôt de dossier. Une fois le dossier validé, le virement bancaire s’effectuera dans les 15 jours. Mieux encore, la prime peut directement être déduite du montant final de la rénovation énergétique si le professionnel sous label RGE en charge de la rénovation vous le propose.

Quels sont les travaux concernés par cette prime ?

Parmi les travaux concernés par la prime MaPrimeRénov’ figurent les:

  • Travaux d’isolation thermique
  • Travaux de ventilation
  • Travaux de changement de système de chauffage
  • Travaux de régulation du chauffage

Ces travaux doivent être effectués sur des bâtisses datant de 15 ans minimum, et servant de résidences principales aux propriétaires (habités 8 mois par an au minimum).

Le montant de la prime MaPrimeRenov’

Le montant de la prime MaPrimeRenov’ est calculé suivant deux critères :

  1. Le revenu du ménage
  2. Le type de travaux

Prenons exemple sur les travaux concernant le remplacement des chaudières. Pour un plafond de dépense de 4.000€ TTC pour les chaudières à gaz à très haute performance énergétique, la prime s’élève à 1.200€ pour les ménages à revenu très modeste, contre 800€ pour les ménages à revenu modeste. Le remplacement d’une chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses, et dont le montant est facturé à 18.000€ TTC maximum, la prime proposée par l’État s’élève à 10.000€ pour les ménages à revenu très modeste, à 8.000€ pour les ménages à revenu modeste et à 4.000€ pour les ménages à revenu intermédiaire.

Enfin, pour le remplacement des chaudières à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses, et dont le plafond de dépense est fixé à 16.000€ TTC, la prime MaPrimeRénov’ s’élève à 8.000€ pour les ménages à revenu très modeste, à 6.500€ pour les ménages à revenu modeste et à 3.000€ pour les ménages à revenu intermédiaire. Pour connaitre la valeur de votre prime MaPrimeRénov’ suivant vos revenus, vous pouvez effectuer une simulation directement sur le site du Service Public : Service-Public.fr.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top