News

L’Ukraine lance un NFT pour marquer l’Histoire de l’invasion russe

Depuis fin février, l’Ukraine est sous les feux de l’armée russe qui s’approche chaque jour encore un peu plus de la capitale Kiev. À travers le monde entier, de nombreux messages de soutien sont diffusés via les réseaux sociaux, en plus des manifestations ainsi que des dons en faveur des réfugiés ukrainiens.

Si les gouvernements européens soutiennent la résistance ukrainienne en fournissant principalement du ravitaillement et des armes à l’armée, le gouvernement ukrainien a quant à lui décidé d’utiliser les NFT pour marquer l’histoire de cette guerre dont les répercutions sont palpables au-delà des frontières de l’Europe.

Écrire l’histoire … via les NFT

À l’ère du numérique (et déjà depuis les années 80), les images et les vidéos sont tout aussi efficaces pour immortaliser les moments les plus forts de notre histoire, au même titre que les livres. C’est dans cette optique que le gouvernement ukrainien a pris la décision de lancer une collection de NFT relatant chaque étape de cette guerre opposant l’Ukraine et son voisin la Russie.  Le vice-ministre de la transformation numérique de l’Ukraine, Alex Bornyakov, a déclaré que « cette collection de NFT serait comme un musée de la guerre russo-ukrainienne.

Nous voulons la raconter au monde entier au format NFT ». L’objectif est de parvenir à récolter des dons en cryptomonnaie afin de soutenir l’effort de guerre de l’armée ukrainienne. Depuis l’appel au don lancé par le gouvernement ukrainien en février, ce dernier a reçu environ 60 millions de dollars en cryptomonnaie. Jusqu’ici, cette somme a servi essentiellement à acheter des gilets pare-balles, des équipements militaires (casques, lunettes thermiques, etc.), des paniers –repas ainsi que des médicaments, toujours selon les déclarations du vice-ministre.

Par ailleurs, un NFT du drapeau ukrainien a récemment été mis aux enchères, et le montant final pour ce NFT a atteint les 6.7 millions de dollars. Cette somme sera reversée à l’association Come Back Alive, qui se charge de distribuer vivres et médicaments aux réfugiés, aux civils restés en Ukraine ainsi qu’à l’armée ukrainienne.

Le financement par la blockchain

Pour rappel, les NFT sont des tokens (jetons) non fongibles qui sont créés, vendus, achetés ou échangés sur le web. Les NFT sont dans le domaine des cryptomonnaies ce qu’est la Joconde dans notre monde : des œuvres d’art uniques. On retrouve actuellement de nombreux types de NFT, des cartes de sportifs de renommée mondiale (en NBA et au Foot), des peintures, des créations numériques jusqu’aux chansons.

Tous s’appuient sur la technologie de la blockchain afin d’assurer le caractère unique de chaque NFT. À travers sa collection de NFT à caractère historique, le gouvernement ukrainien souhaite ainsi marquer l’histoire de son pays, mais aussi l’histoire dans son ensemble. Les fonds reçus financeront ainsi la résistance de l’armée ukrainienne face à l’armée russe.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top