News

Les plus grosses levées de fonds de startups en France en 2021

contentsquare

Dépassant désormais le milliard d’euros levé au cours du premier semestre 2021, les startups françaises n’ont rien à envier aux startups américaines et la plupart ont désormais accédé au rang prestigieux de licornes. Découvrez ainsi les plus grosses levées de fonds de startups en France en 2021.

Contentsquare : 408 millions d’euros en mai 2021

C’est en 2012 que la startup française Contentsquare voit le jour. Cette startup est spécialisée dans l’analyse de l’expérience utilisateur en ligne. En se basant sur les interactions des utilisateurs (mouvements de la souris, temps passé sur une page, etc.) sur les sites web et applications de ses entreprises clientes, Contentsquare permet à ces dernières de générer du flux sur leurs plateformes digitales et de favoriser la conversion prospects-clients.

Grâce à ce système ingénieux, Contentsquare est aujourd’hui présente dans 6 pays et propose désormais ses services à plus de 700 entreprises. Après avoir levé 190 millions d’euros en 2019, Contentsquare réalise un tour de table spectaculaire en mai 2021 en levant 408 millions d’euros.

content square levé de fond

Ledger : 380 millions de dollars en juin 2021

Créée en 2014, la société Ledger est spécialisée dans la sécurisation des cryptomonnaies. Pour ce faire, cette startup propose différents portefeuilles électroniques au choix (Ledger Nano S, Ledger Nano X et Ledger Blue) pour permettre à ses clients, entreprises et particuliers, de protéger au mieux leurs clés privées. Le succès est alors au rendez-vous puisque Ledger accompagne aujourd’hui près de 300.000 clients.

Grâce à cette notoriété, Ledger a pu lever 380 millions de dollars en juin 2021, ce qui en fait la quinzième licorne française valorisée à au moins 1 milliard de dollars. Ce tour de table exceptionnel lui permettra alors de figurer parmi les leaders mondiaux de la gestion et de la sécurisation de cryptoactifs.

IAD : 300 millions d’euros en février 2021

IAD est un acteur du secteur immobilier français qui souhaite révolutionner le système immobilier de France en mettant le marketing de réseau et internet à profit. Avec IAD, place aux agences immobilières présentes exclusivement sur internet et gérées par des mandataires indépendants.

Aujourd’hui, ce sont plus de 14.000 mandataires immobiliers qui travaillent en collaboration avec l’IAD, ce qui en fait le premier réseau de mandataires immobiliers de tout l’hexagone (où se trouvent 12.500 de ces 14.000 mandataires).

Ce succès est alors accompagnée d’un engouement sans précédent de la part des investisseurs et des business angles qui voient en IAD le futur de l’immobilier. Ainsi, IAD a levé pour près de 300 millions d’euros en février 2021 pour accélérer le développement de son réseau de mandataires en France mais également à l’international.

Back Market : 276 millions d’euros en mai 2021.

Spécialiste de la vente d’appareils électroniques reconditionnés, Back Market se veut être le leader du marché du reconditionné en convertissant les consommateurs à la re-consommation et à la réutilisation de tablettes, Smartphones, ordinateurs et bien d’autres produits électroniques usagés et reconditionnés.

Le succès est vite au rendez-vous puisque les appareils électroniques reconditionnés séduisent les consommateurs et Back Market attire ainsi les investisseurs qui investissent dans la startup à coup de millions d’euros de levées de fonds. Pour cette année 2021, Back Market a réussi à lever pour plus de 276 millions d’euros lors de la levée de fonds réalisée en mai dernier.

Alan : 185 millions d’euros réalisée en avril 2021

Entreprise d’assurance santé créée en 2016, Alan révolutionne le monde de l’assurance en entreprise grâce à la dématérialisation du process d’assurance. Destinées aux startups, aux grandes entreprises et aux indépendants, les offres d’assurance d’Alan sont accessibles en ligne et via une application dédiée. Cette offre moderne couplée à une culture d’entreprise moderne fait d’Alan le leader des néo-assurances pour entreprises.

D’ailleurs, cette notoriété a été marquée par une levée de fonds de 185 millions d’euros réalisée en avril 2021, un tour de table en faisant une licorne valorisée désormais à plus d’un milliard d’euros.

Shift Technology : 183 millions d’euros en mai 2021

Shift Technology est une startup française proposant des solutions d’automatisation des tâches dans le monde de l’assurance. Mettant l’intelligence artificielle au service de l’assurance, Shift Technology optimise la prise de décision face aux sinistres en automatisant les process liés à chaque police d’assurance et en détectant les risques et les frauses.

Le pari est alors gagnant pour ses fondateurs puisque Shift Technology est aujourd’hui présente dans plus de 25 pays et revendique plus de 180 millions d’assurés à travers le monde. De plus, grâce à son évolution prometteuse, la startup Shift Technology est entrée dans le club sélect des Licornes françaises après une levée de fonds de 183 millions d’euros en mai 2021.

Vestiaire Collective : 178 millions d’euros en février 2021

La startup Vestiaire Collective fondée en 2009 permet aux passionnés de mode de s’offrir des vêtements et articles de luxe de seconde main via une plateforme web dédiée. Cette startup révolutionnant l’univers du luxe lève ainsi pour près de 178 millions d’euros en février 2021, de quoi lui permettre d’être revalorisée à plus d’un milliard d’euros et de devenir officiellement une Licorne. Parmi les investisseurs ayant participé à cette levée de fonds, on retrouve des fonds américains mais aussi le groupe français dédié au luxe, Kering.

Ornikar : 100 millions d’euros en 2021

Ornikar est une auto-école en ligne proposant des cours en ligne pour apprendre le code et permet de réserver des cours de conduite en vue d’obtenir le permis. Fondée en 2013, cette startup révolutionne ainsi le permis et attire ainsi les investisseurs grâce à son fort potentiel de développement. Elle parvient ainsi à lever 100 millions d’euros en 2021 pour accélérer son exportation à l’internationale.

Payfit : 90 millions d’euros

Proposant un logiciel de numérisation des process de paie et RH, la jeune pousse Payfit a séduit plus de 5000 PME depuis sa création en 2016. Pour améliorer son logiciel de gestion de paie et pour assurer son développement à l’international, Payfit a réalisé une levée de fonds de 90 millions d’euros auprès de Bpifrance et d’Eurazeo et ce, avec le soutien d’investisseurs historiques tels que Xavier Niel, Frst et Accel.

Openclassrooms : 80 millions d’euros

C’est afin de faciliter l’accès à l’apprentissage et à la formation en ligne que Pierre Dubuc a créée Openclassrooms en 1999. Cette plateforme de formation en ligne propose à cet effet des cours certifiants ainsi que des offres de formation débouchant sur des métiers en croissance. Ainsi, pour assurer son développement, Openclassrooms a réalisé une levée de fonds de 80 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques (Atlantic et Bpifrance) mais aussi auprès de fonds divers, dont ceux appartenant à Mark Zuckerberg et sa femme.

 

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top