Entreprise / Business

Heyflow a obtenu un financement à hauteur de 6 millions de dollars

Basée en Allemagne, à Hambourg plus précisément, Heyflow est une startup qui propose d’améliorer la conversion de vos clients. Pour cela, la firme fabrique des outils « No code » qui permettent de créer des flux de clics interactifs. Ces dispositifs dynamiseront les conversions de vos clients de manière simple et efficace. Pour la réalisation de ce projet de grande envergure, la startup a levé 6 millions de dollars comme financement de démarrage.

La jeune pousse n’est bien évidemment pas la première entreprise qui vise à améliorer la conversion des clients. Il existe déjà un grand nombre d’outils « No code » ou « Low code » qui sont en concurrence avec la startup allemande. Le but ultime est de permettre aux utilisateurs de générer des flux de conversations visant à collecter des informations auprès des visiteurs.

Cette technique a l’air de fonctionner aussi bien sur les sites internet que sur les applications. Cependant, chaque outil dispose d’interfaces « drag and drop » et de modèles personnalisables qui leur sont propres.

Les flux interactifs sont plus efficaces, parait-il

Traditionnellement, on utilise des appels à l’action pour convertir des visiteurs en clients. C’est une technique qui marche normalement. Cependant, le fondateur d’Heyflow ainsi que tous ses concurrents ont jugé que cette technique prenait du temps à donner des résultats. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé de passer aux outils No code.

La marque ajoute que les flux interactifs sont de loin le meilleur des outils de conversion qui puissent exister. Heyflow ajoute qu’une interface « drag and drow » leur permet d’offrir à ses clients une meilleure expérience numérique, notamment en termes d’acquisition, puis d’intégration des utilisateurs.

Toutefois, dans ce domaine, ce n’est pas la concurrence qui manque. Parmi les concurrents directs de Heyflow, il y a Airkit. C’est un constructeur d’expérience numérique à faible code, basé sur des modèles personnalisables. Intercom et Landbot quant à eux permettent de créer des chatbots de service client. En ce qui concerne Typeform, c’est un outil permettant de créer des formulaires.

Heyflow : une véritable solution no code

Malgré le nombre croissant d’outils concurrents, Heyflow reste confiant quant à son projet. La startup allemande affirme être une solution plus adaptée, notamment par le fait que ses outils sont vraiment sans codes. La startup serait donc plus conforme aux attentes des propriétaires d’entreprise, des chefs de produit, mais également des spécialistes du marketing. De plus, sur la plateforme, les ingénieurs pourront créer leur code personnalisé, ce qui n’est pas possible chez ses concurrents.

La marque a également donné son avis concernant les chatbots. Selon le patron de Heyflow, les interfaces de chatbots sont plus adaptées au support client qu’à la conversion de clients. Le CEO dit que ce genre d’outil n’est pas optimisé pour la conversion de trafic en piste, en inscription et encore moins en vente.

En se comparant à Typeform, la société allemande affirme que son produit est bien plus personnalisable. Il ajoute que celui-ci dispose de fonctions de suivi et d’analyse, ce qui fait tout son avantage. Hyflow aurait donc toutes ses chances de briller après avoir reçu ce financement.

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top