Crypto

ETF bitcoin : légalement autorisé, mais fortement déconseillé en épargne

Récemment, le prix du bitcoin est monté jusqu’à plus 60 000 dollars pour se rapprocher un peu plus de son record. Cette hausse s’explique par le fait qu’un ETF bitcoin a été autorisé aux États-Unis. Effectivement, la cryptomonnaie n’est plus rejetée par la SEC, une organisation faisant office de police des marchés financiers.

Le 15 octobre 2021, la SEC a annoncé l’enregistrement du « ProShares Bitcoin Strategy ETF. » La négociation de ce nouveau fonds indiciaire pourrait commencer dès le 19 octobre 2021, ce qui marque le début de la démocratisation de la cryptomonnaie. Une fois l’ETF autorisé, il n’y aura plus besoin de se rendre sur des plateformes d’échanges telles que Coinbase ou Binance pour investir dans le bitcoin.

Épargner en cryptomonnaie n’est pas une si bonne idée

En France comme dans d’autres pays, de nombreux investisseurs particuliers placent leur argent dans le bitcoin. C’est pour eux un moyen d’épargner et de gagner en intérêt, étant donné que le cours des cryptomonnaies hausse régulièrement. Pourtant, il faut dire que le fonctionnement du bitcoin reste compliqué. Ainsi, il est déconseillé de l’utiliser sur un contrat à long terme.

Jared Dillian a annoncé sur Bloomberg : « Avant de vous lancer tête baissée sur ce marché, vous devez comprendre qu’il existe des différences cruciales entre un fonds négocié en bourse, adossé à des bitcoins réels, et un fonds négocié en bourse comme celui de ProShare qui est adossé à des contrats à terme liés à la cryptomonnaie. »

Le bitcoin est « institutionnalisé », et non « démocratisé »

En parlant du nouvel ETF, le Directeur de la recherche de Saxo Bank parle clairement d’institutionnalisation, et non de démocratisation de la cryptomonnaie. Par cette remarque, le dirigeant espère pouvoir dissuader d’autres organisations à lancer d’autres ETF adossés au bitcoin.

Par ailleurs, selon l’auteur de “Les grands débats économiques contemporains“, Christopher Dembrik : « Le bitcoin n’est pas un instrument intéressant pour les épargnants classiques. Sans réelle connaissance dans le domaine d’une part, et des instruments financiers d’autre part, il est fortement déconseillé d’y placer son argent. » Il faut donc dire que ce placement est dédié aux investisseurs institutionnels, voire des épargnants avertis.

La spéculation comme la volatilité étant très fortes dans l’univers de la cryptomonnaie, il faut rester vigilant en s’y aventurant. Toutefois, pour rassurer les investisseurs en bourse, Alexandre Baradez annonce : « Le marché devrait se densifier dans les prochaines années avec l’émergence de projets sérieux et de nouvelles entreprises, mais aussi avec l’évolution de la régulation. »

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top