Entreprise / Business

Alibaba : une croissance en baisse pour cette année

alibaba

Le durcissement réglementaire en Chine ébranle les géants de la tech et a fortement affecté le résultat net d’Alibaba. Longtemps considéré comme un modèle de réussite pour les entreprises chinoises, le géant de l’Empire du Milieu a été le premier à subir la vindicte des autorités.

Le groupe a annoncé que son bénéfice net avait chuté et que les investisseurs vont devoir s’attendre à une croissance des revenus de seulement 22 % ou 23 %. Cela représente une baisse par rapport aux prévisions précédentes d’une croissance de 29,5 %.

Un fort ralentissement du bénéfice

Dans son rapport, le géant chinois du commerce en ligne indique un bénéfice de 5,37 milliards de yuans (741,3 millions d’euros) pour la période de juillet à septembre, contre 28,7 milliards de yuans un an plus tôt, soit un repli de 81 %. En revanche, son chiffre d’affaires est en hausse de 29 % sur un an, à 155 milliards de yuans (21,4 milliards d’euros). L’entreprise dit s’attendre à une progression de ses ventes de l’ordre de 20 à 23 % cette année, tout en avisant des « risques et incertitudes » qui pourraient pénaliser ses activités.

Selon Daniel Zhang, le PDG de Alibaba Group « L’ajustement reflète principalement la baisse des revenus du commerce qui incluent à la fois les ventes directes et les revenus de gestion de la clientèle. » Le dirigeant a aussi évoqué de nombreux autres facteurs qui, selon lui, ont défavorisé la rentabilité du géant de la technologie.

Les indices des bourses chinois en fort repli

L’action d’Alibaba a plongé de 10,26 % à 140 HKD (15,80 euros). Ces résultats ont été publiés le jour où Paytm, pionnier du paiement en ligne en Inde et dont Ant et Alibaba sont actionnaires, a plongé à la Bourse de Bombay lors de sa première journée de cotation.

Le titre a perdu plus de 25 % en quelques minutes, les investisseurs s’inquiétant de la capacité de Paytm à devenir rentable même s’il a réalisé la plus grosse levée de fonds de l’histoire en Inde. Le faux pas de la start-up indienne a fait perdre au leader asiatique du commerce en ligne plus de 5 % à la Bourse de Hong Kong.

Pour compenser le ralentissement, la firme chinoise prévoit se lancer dans un projet d’expansion international. Malgré tout, Zhang déclare que « Pour l’avenir, nous restons confiants dans le développement de la consommation en Chine. »

Laissez un avis post
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top