Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Un éditeur d'antivirus a détecté un programme malveillant sur 600 000 Mac...

Jeudi 5 Avril 2012 - 15:56



Un éditeur d'antivirus a détecté un programme malveillant sur 600 000 Mac...
Dr Web, une société russse d'antivirus vient de détecter une infection par un cheval de Troie sur plus de 600 000 Mac dans le monde.

Autrefois épargné par les menaces informatiques, la part de marché grandissante des ordinateurs Apple a entraîné ces derniers mois une croissance des menaces informatiques visant le système d'exploitation OS X.

Flashback, c'est le nom du cheval de Troie est apparu en septembre 2011. Il a commencé ses basses oeuvres en se faisant passer pour un faux plugin d'Adobe Flash Player, puis il a exploité des vulnérabilités Java. Le simple fait de visiter un site infecté avec un Mac équipé de Java suffirait à déclencher l'installation du programme, qui va ensuite récupérer des mots de passe et d'autres informations via le navigateur web et d'autres applications.

Plus de la moitié (57%) des ordinateurs infectés par ce programme malveillant, ont été repérés aux Etats-Unis, le Canada étant le deuxième pays le plus touché (20%).


Un éditeur d'antivirus a détecté un programme malveillant sur 600 000 Mac...
Pour assurer la sécurité des ordinateurs contre le BackDoor.Flashback.39 , Doctor Web conseille aux utilisateurs de Mac OS X de télécharger et d’installer la mise à jour de sécurité publiée par Apple : support.apple.com/kb/HT5228

Plus d'infos > ICI

Vous pouvez nous suivre sur :
twitter
Facebook
Google+
Flux RSS

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?