Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Thérapie contre dépendance des jeunes au Net...

Vendredi 19 Mars 2010 - 14:10


Un hôpital londonien propose une thérapie spécialement conçue pour le traitement de la dépendance à l'internet des adolescents, un phénomène qui peut "sérieusement" perturber la vie des jeunes, a-t-on appris jeudi auprès de l'institut.


Thérapie contre dépendance des jeunes au Net...
Annonçant une "première" au Royaume-Uni, l'hôpital Capio Nightingale, dans le centre de Londres, dit avoir mis en oeuvre le programme "Young Person’s Technology Addiction" (Dépendance technologique des jeunes) après plusieurs appels désespérés de parents.
"Passer son temps, sans limites, sur internet, devant les écrans d'ordinateur ou des jeux électroniques, peut (constituer) un sérieux handicap dans la vie" des jeunes, explique le docteur Richard Graham, responsable du traitement.
Les soins sont "adaptés à chaque individu et vont d'un traitement intensif en clinique à des sessions en groupe ou individuelles". "Le principe consiste à renforcer les activités sociales qui ne sont pas reliées à internet et à établir des stratégies afin de faire face aux problèmes qui peuvent survenir en ligne, en particulier le cyber-harcèlement", précise l'hôpital spécialisé dans le traitement des problèmes mentaux.
La thérapie consiste notamment à accroître la confiance des adolescents au cours de leurs rencontres "dans la vraie vie", à l'inverse de contacts sur la Toile (en particulier sur le site de socialisation Facebook), et à les aider à "gérer l'énergie et l'excitation qui suit une séance prolongée de jeux électroniques". "L'accent est mis sur les moyens permettant de se déconnecter", ajoute l'hôpital.
"Nous espérons nous attaquer aux causes sous-jacentes de cette dépendance afin que les +Screenagers+ deviennent à nouveau des +Teenagers+", a déclaré le docteur Graham. Le terme "screenagers" désigne les adolescents ("teenagers") passant de longues heures devant les écrans ("screen") d'ordinateur.
Certains parents ont évoqué des enfants devenant "fous de rage" quand on leur demandait d'éteindre l'ordinateur à tel point que cela a parfois rendu nécessaire l'intervention de la police, a par ailleurs déclaré le Dr Graham dans une récente interview au quotidien Evening Standard.
D'autres cliniques offrent au Royaume-Uni des traitements contre la dépendance à internet, mais ne visant pas spécialement les adolescents.

A vos commentaires...

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?