Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Steve Jobs dit ce qu'il pense de flash...

Jeudi 29 Avril 2010 - 23:54



Steve Jobs dit ce qu'il pense de flash...
Le big boss de Cupertino, Steve Jobs, a publié une lettre ouverte à Adobe concernant le flash...

Il commence par rappeler que Adobe et Apple ont une longue histoire commune. Il explique ensuite pourquoi il ne veut pas de la technologie flash sur ses appareils mobile que sont l'iPhone, l'iPodTouch et l'iPad.

En voici quelques extraits:

" Adobe a caractérisé notre décision comme étant principalement axée sur les activités - ils disent que nous voulons protéger nos App Store - mais en réalité elle est basée sur la technologie. Adobe affirme que nous sommes dans un système fermé, et que Flash est ouvert, mais en fait le contraire qui est vrai. Permettez-moi de vous expliquer.

Tout d'abord, il ya "Open".

Les produits Flash d'Adobe sont 100% propriétaires. Ils sont uniquement disponibles à partir d'Adobe, et Adobe a le pouvoir exclusif quant à leur mise en valeur future, prix, etc. Bien que les produits Flash d'Adobe sont largement disponibles, cela ne signifie pas qu'ils sont ouverts, car ils sont entièrement contrôlés par Adobe et disponible uniquement à partir d'Adobe. En presque toute définition, Flash est un système fermé.


[...]

Plutôt que d'utiliser Flash, Apple a adopté HTML5, CSS et JavaScript - tous les standards ouverts. HTML5, le standard web qui a été adoptée par Apple, Google et bien d'autres, permet aux développeurs web de créer des graphiques de pointe, la typographie, des animations et des transitions sans compter sur une tierce partie plug-ins du navigateur (comme Flash). HTML5 est complètement ouvert et contrôlé par un comité de normalisation, dont Apple est un membre.

[...]

Deuxièmement, il ya le web "complet".

Adobe a déclaré à plusieurs reprises que les appareils mobiles Apple ne peut pas accéder "le full web» parce que 75% de la vidéo sur le web est en Flash. Ce qu'ils ne disent pas, c'est que la quasi-totalité de cette vidéo est également disponible dans un format plus moderne, H.264, et visible sur les iPhones, iPods et iPads. YouTube, avec environ 40% de la vidéo sur le web, resplendit dans une application fourni sur tous les appareils mobiles Apple. Un autre argument est que les dispositifs Apple ne permettent pas jouer à des jeux Flash. Cela est vrai. Heureusement, il existe plus de 50.000 jeux et de divertissement sur l'App Store, et beaucoup d'entre eux sont gratuits. Il ya plus de jeux et de divertissement disponibles pour iPhone, iPod et iPad que pour toute autre plate-forme dans le monde.

Troisièmement, il ya de fiabilité, de sécurité et de performance.

Symantec a récemment mis en évidence Flash pour avoir l'un des pires dossiers de sécurité en 2009. Nous savons aussi de première main que Flash est la raison numéro un crash Mac. Nous avons travaillé avec Adobe pour résoudre ces problèmes, mais ils ont persisté pendant plusieurs années. Nous ne voulons pas de réduire la fiabilité et la sécurité de nos iPhones, iPods et iPads en ajoutant Flash.


[...]

Quatrièmement, il ya la vie de la batterie.

Pour parvenir à une batterie longue durée quand la vidéo joue, les appareils mobiles doivent décoder la vidéo dans le matériel, et ce décodage logiciel utilise trop de pouvoir.La plupart des puces utilisées dans les appareils mobiles modernes contiennent un décodeur appelé H.264. Bien que Flash a récemment ajouté le support pour H.264, la vidéo sur presque tous les sites Web Flash nécessite actuellement un décodeur génération plus âgée qui n'est pas mis en oeuvre dans les puces mobiles et doit être exécuté dans le logiciel. La différence est frappante: sur un iPhone, par exemple, vidéos H.264 jouer jusqu'à 10 heures, tandis que les vidéos décodées dans le jeu de logiciels pour moins de 5 heures avant que la batterie est complètement déchargée.


Et enfin, la raison la plus importante à ses yeux est : "Nous savons par expérience douloureuse que laisser une couche de logiciels tiers entre la plate-forme et le développeur aboutit en définitive à des applications sous-normes et entrave l'amélioration et le progrès de la plate-forme."

Finalement il en tire la conclusion suivante: "Flash a été créé pendant l'ère du PC - pour les PC et les souris. Flash est une entreprise florissante depuis Adobe, et l'on comprend pourquoi ils veulent le pousser au-delà de PC. Mais l'ère des dispositifs mobiles doit faire face à une faible puissance, des interfaces tactiles et standards ouverts du Web - tous les domaines où Flash ne répond pas. Peut-être que Adobe devrait se concentrer davantage sur la création des outils efficaces pour l'avenir HTML5, et moins à critiquer Apple de laisser le passé derrière."

Lettre complète à lire ici. Merci à mon ami Google pour la traduction...

Steve Jobs et Adobe, une histoire d'amour dont on peut débattre sur le forum


Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch




cookieassistant.com