Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Spotify va commencer à engranger des bénéfices

Vendredi 2 Décembre 2016 - 07:30
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



Spotify va commencer à engranger des bénéfices
Spotify, l'une des start-ups européennes les plus valorisées, pourrait devenir bénéficiaire l'année prochaine, a déclaré l'un des membres de son conseil d'administration, qui est également l'un des principaux investisseurs du site d'écoute de musique en ligne.

Le site, qui reste le leader mondial de la musique en streaming même face à la concurrence d'Apple, a accumulé les pertes depuis sa création il y a une dizaine d'années par les Suédois Daniel Ek et Martin Lorentzon.


" Jusqu'à maintenant, je pense que nous n'avions que la croissance en tête ", a expliqué Par-Jorgen Parson, par ailleurs associé de la société de capital-risque Northzone, en marge de Slush, une conférence sur les start-ups qui se tient à Helsinki. " Peut-être que la rentabilité va commencer à devenir une priorité aussi. "

A la question de savoir si des bénéfices pourraient tomber dès l'année prochaine, Parson a répondu: " Oui, absolument. "

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?