Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Quand Tim Cook et des patrons de la Silicon Valley rencontrent Donald Trump

Jeudi 15 Décembre 2016 - 11:00
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur


Donald Trump a tendu la main mercredi aux patrons de la Silicon Valley dont beaucoup ont soutenu son ex-adversaire Hillary Clinton et s'opposent aux mesures protectionnistes qu'il entend appliquer.


Donald Trump, qui avait initié ce rendez-vous, a poursuivi son numéro de charme devant une dizaine de grands noms de la Silicon Valley dont les entreprises ont une capitalisation boursière cumulée de plus de 2500 milliards de dollars et sont à l'origine de nombreuses innovations, dont le très populaire iPhone.

Deux enfants du milliardaire, Ivanka et Eric, ont aussi participé à la réunion, qui a duré un peu moins de 2 heures.


Installés autour de la table, Jeff Bezos d'Amazon, Larry Page et Eric Schmidt d'Alphabet (Google), Sheryl Sandberg de Facebook, Brian Krzanich (Intel), Chuck Robbins (Cisco), Safra Catz d'Oracle, Elon Musk (Tesla et SpaceX), Ginni Rometty (IBM) et Satya Nadella (Microsoft), et quelques autres sont restés impassibles pendant cette brève allocution liminaire prononcée devant des journalistes au 25e étage de la tour Trump.

Le reste des discussions s'est tenu à huis clos.

Le futur président, qui s'efforce de concrétiser sa promesse de rapatrier des milliers d'emplois partis dans des pays où la main d'oeuvre est bon marché, souhaite que le secteur crée des emplois aux États-Unis. Il veut notamment qu'Apple, dont les célèbres smartphones sont fabriqués en Chine, ouvre une «très grande usine» sur le sol américain.


Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch




cookieassistant.com