Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Nouvelle page d'accueil pour Twitter...

Mercredi 15 Septembre 2010 - 15:12


Twitter dévoile une nouvelle page d'accueil
Cette refonte du site de socialisation doit permettre à ses utilisateurs de naviguer plus facilement dans le flux de plus en plus important de micro-messages et offrir plus de place à la publicité.


Nouvelle page d'accueil pour Twitter...
Le site de micro-blogging Twitter, qui revendique plus de 370.000 inscriptions par jour, s'offre une refonte censée faciliter la recherche et la navigation sur la plateforme.
Seuls quelques utilisateurs peuvent tester, depuis mardi 14 septembre, le nouveau twitter.com qui sera accessible à l'ensemble des internautes dans les prochaines semaines.
La compagnie, qui compte plus de 145 millions d'utilisateurs dans le monde, a annoncé de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité d'intégrer des vidéos de Youtube ou d'autres contenus.
Le directeur général de Twitter, Evan Williams, a indiqué que le site était doté d'une nouvelle architecture qui se veut plus intuitive et facile à utiliser.
"Cela en fait une expérience encore plus riche et plus rapide", a-t-il assuré lors d'une conférence de presse.
Twitter permet à ses utilisateurs d'envoyer des messages de 140 caractères maximum, des "tweets", à un ensemble de contacts, appelés "followers". Selon Williams, plus de 90 millions de "tweets" sont envoyés chaque jour.

Rejoindre next51 sur Twitter



Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj
next51 : Google Arts & Culture, l'App sur iPhone qui retrouve votre sosie parmi des oeuvres d'arts… https://t.co/Nzd9q08NU5



Apple, 1er contribuable américain

Apple, 1er contribuable américain
Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices réalisés à l'étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient à l'étranger. Ils étaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. La réforme fiscale offre désormais aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%.