Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


MAJ de sécurité : iOS 11.2.2 est disponible sur iPhone et iPad

Mardi 9 Janvier 2018 - 11:59
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



Crédit photo iDropnews
Crédit photo iDropnews
Elle était annoncée, la voilà... iOS 11.2.2 est disponible et si l'on s'en tient au communiqué d'Apple, est consacrée pour la sécurité de votre iPhone ou iPad.

La sécurité, parlons-en... Des chercheurs en sécurité ont découvert deux failles la semaine dernière, baptisées Meltdown et Spectre, qui pourraient permettre à des hackers de pirater des informations sensibles sur presque tous les appareils informatiques modernes.


Dans le même temps, Apple avait annoncé de son côté qu‘il diffuserait une mise à jour de son navigateur internet Safari pour ses iPhone, iPad et Mac dans les prochains jours. Des hackers peuvent exploiter la faille Spectre pour attaquer des Mac et des appareils sous le système iOS depuis le navigateur web.

Espérons qu'iOS 11.2.2 va corriger ses failles de sécurité.


Nouveau commentaire :
Twitter

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?