Connectez-vous S'inscrire
 

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...



Les ventes d'iPhone en chute libre

Mercredi 30 Janvier 2019
Ford Stan
Rédacteur (en chef) sur next51.net, je suis aussi ingénieur dans l'aéronautique. La cinquantaine,... En savoir plus sur cet auteur

Face à une dégringolade inédite des ventes d’iPhone fin 2018, surtout en Chine, Apple s’est attaché mardi à convaincre qu’il avait d’autres relais de croissance pour l’avenir, au travers de services comme le paiement ou le streaming.

Comme le groupe l’avait annoncé au début du mois, le chiffre d’affaires tiré de l’iPhone a été décevant sur les trois derniers mois de l’année: il a reculé de 15% à 52 milliards de dollars.


Mais au-delà de la Chine, les consommateurs gardent leurs téléphones un peu plus longtemps qu’avant, conséquence d’un marché mondial saturé et d’une économie ralentie. Surtout avec des appareils qui dépassent désormais allègrement les 1.000 euros.

D’où la volonté d’Apple de mettre en avant ses autres relais de croissance. Hors iPhone, les activités ont cru de 19%.


Tim Cook a indiqué qu’Apple Music comptait plus de 50 millions d’abonnés payants et a promis des annonces prochainement en matière de streaming vidéo.

Pour l’instant, Apple reste timide sur ce terrain mais a annoncé l’an dernier que la célèbre présentatrice et femme d’affaires Oprah Winfrey allait produire des programmes.

Les services ont sur les trois derniers mois de 2018 –premier trimestre de l’exercice décalé d’Apple– rapporté 10,9 milliards de dollars, soit 19% de plus que fin 2017.

Et l’activité est très rentable: la marge brute est de près de 63%, soit presque le double de la marge réalisée sur les appareils.

Nouveau commentaire :
Twitter

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | SAMSUNG | Watch


cookieassistant.com