Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Le plus grand salon de la technologie ouvre ses portes mercredi

Lundi 4 Janvier 2016 - 10:56
Ford Stan
Rédacteur (en chef) sur next51.net, je suis aussi ingénieur dans l'aéronautique. La cinquantaine,... En savoir plus sur cet auteur



Le CES est un salon, organisé par l'association américaine des technologies grand public CTA, qui ouvrira ses portes mercredi à Las Vegas, après deux journées de conférences de presse où les grands de l'électronique comme Samsung ou Sony rivaliseront notamment, tradition oblige, sur la taille et les images de leurs téléviseurs.


Robin Raskin, présidente de l'organisme Living in digital times qui présente plusieurs zones thématiques au CES, dit par exemple attendre de la « vraie robotique », dépassant les jouets pour s'orienter vers des robots assistants répondant à des problématiques comme le vieillissement de la population ou « apprenant des choses grâce à l'intelligence artificielle », que ce soit pour s'orienter dans la maison ou mieux comprendre ce que l'utilisateur demande.


Idem pour les drones attendus en masse à Las Vegas, qui « restent pour l'instant un marché d'enthousiastes, mais deviennent plus utiles », ou pour des objets connectés comme des thermostats ou des serrures qui aident à réduire la facture d'électricité ou laissent entrer le plombier pour réparer une fuite quand on n'est pas à la maison, estime-t-elle.

Le CES avait attiré un nombre record de plus de 176 000 participants l'an dernier. Pour l'édition 2016, qui sera ouverte au public du 6 au 9 janvier, les organisateurs ont annoncé vouloir plafonner le nombre de visiteurs à ce niveau, mais aussi mettre en place des mesures de sécurité renforcées après les attentats récents.

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj
next51 : Google Arts & Culture, l'App sur iPhone qui retrouve votre sosie parmi des oeuvres d'arts… https://t.co/Nzd9q08NU5



Apple, 1er contribuable américain

Apple, 1er contribuable américain
Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices réalisés à l'étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient à l'étranger. Ils étaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. La réforme fiscale offre désormais aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%.