Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Le Troll du jour est pour... La 4G de Free!!!

Vendredi 6 Décembre 2013 - 18:55
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



Le Troll du jour est pour... La 4G de Free!!!
Free a de nouveau secoué mardi le secteur des télécoms en annonçant qu'il ajoutait l'accès à la 4G à ses forfaits mobiles, pour le même tarif.

Une vidéo postée par Benoit Lebreau imagine ce que peut donner la 4G mode Free Mobile, un bon Troll comme on les aime...



Free assure qu'il lance son service 4G avec "plus de 700" antennes en 2,6 gigahertz, ce qui rend ses services accessibles dans "plus de 1 000 communes".

A titre d'exemple, Bouygues Telecom qui revendique la couverture de 63 % de la population a 5 300 antennes en activité, et Orange a déployé 250 antennes pour couvrir la seule agglomération de Marseille.

Quoi qu'il en soit, l'occasion de nous faire plumer comme des pigeons semblent s'éloigner...

Ne manquer pas nos BONS PLANS:



1.Posté par Nico le 06/12/2013 20:15 (depuis mobile)
Moi je suis Free et j''ai jamais eu de soucie avec mon réseau ni ma 3G ! Je dois dire que cette pub ma fais bien rire .... Mais n''oublions pas que Orange a commencer la 4G avec le même nombre d''antenne !

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj
next51 : Google Arts & Culture, l'App sur iPhone qui retrouve votre sosie parmi des oeuvres d'arts… https://t.co/Nzd9q08NU5



Apple, 1er contribuable américain

Apple, 1er contribuable américain
Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices réalisés à l'étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient à l'étranger. Ils étaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. La réforme fiscale offre désormais aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%.