Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


La Galaxy Tab de Samsung chez SFR pour moins de 300 €...

Jeudi 4 Novembre 2010 - 11:31



La Galaxy Tab de Samsung chez SFR pour moins de 300 €...
La tablette tactile Galaxy Tab de Samsung, annoncée comme la grande rivale de l'iPad, débarque cette semaine sur le marché français. Fonctionnant sous le système d'exploitation Google Android, ce terminal sera notamment vendu par les opérateurs, qui la subventionneront afin d'en diminuer le prix.

SFR a dévoilé en premier ses offres dédiées à la tablette tactile Galaxy Tab de Samsung. L'appareil, commercialisé depuis mercredi par l'opérateur, est commercialisée à partir de 299,90 euros avec un forfait Internet mobile.

A ce prix, les clients ont droit à un nouveau forfait "Internet Absolu". Facturée 34,90 euros par mois (31,90 euros pour les personnes déjà clientes de SFR), cette formule permet de se connecter sur le réseau haut débit mobile de SFR (7,2 Mb/s), dans la limite de 3 Go de données échangées.

SFR propose également l'appareil à 399,90 euros par mois avec un forfait bloqué "Internet Sérénité". Dédié aux personnes qui ont un usage moins intensif de l'Internet mobile, cette offre coûte 21,90 euros par mois (19,90 euros pour les personnes déjà clientes de SFR), et permet de bénéficier de 1 Go d'échanges de données par mois. Au-delà, le forfait se bloque automatiquement. Le forfait est alors rechargeable avec les Pass Internet 3G+, allant de 3 à 35 euros.

De plus, les abonnés SFR utilisant la Galaxy Tab pourront se connecter au réseau Wi-Fi de l'opérateur, qui compte plus de 3 millions de points d'accès, dont 50 hotspots dans les gares.

Pour les clients qui souhaitent téléphoner avec leur tablette, SFR propose par ailleurs une tarification à la minute : 30 centimes la minute avec l'un des deux forfaits, ou une option, sans engagement, à 5 euros par mois pour bénéficier d'une heure d'appels vers les numéros fixes et mobiles.

Enfin, les clients qui souhaitent s'initier à Internet sur la tablette de Samsung peuvent souscrire au forfait "Internet Découverte", disponible à 9,90 euros/mois pour 250 Mo de données (ou 8,90 euros/mois pour les clients SFR), et rechargeable avec un Pass Internet 3G+, ou commander un Kit prêt à surfer vendu au prix de 9,90 euros (trois jours de connexion inclus).

SFR indique également que la tablette Galaxy Tab sera en démonstration dans ses 820 espaces de vente à l'occasion du lancement du produit.

Orange et Bouygues Telecom doivent également annoncer, d'ici peu, leurs offres dédiées à la tablette de Samsung.

La Galaxy Tab est également disponible "nue", donc sans forfait spécifique, au prix de 699 euros.

Rivale potentielle de l'iPad, la Galaxy Tab est une tablette à écran tactile de 7 pouces, permettant de surfer sur Internet, consulter ses mails, écouter de la musique, télécharger des vidéos, des journaux ou des livres électroniques. Dotée d'une mémoire de 16 Go (extensible par l'ajout d'une carte de 32 Go), elle fonctionne sous le système d'exploitation Android de Google (version 2.2 "Froyo"), et intègre de nombreux services : Google Maps, Android Market, GPS, Samsung Apps, fonction de réalité augmentée, etc.

Contrairement à la tablette de Samsung, l'iPad n'est toujours pas subventionnée par les opérateurs de téléphonie mobile. L'appareil d'Apple coûte en France entre 499 euros (16 Go de mémoire interne avec Wi-Fi) et 799 euros (64 Go avec Wi-Fi et 3G).

Vous pouvez nous suivre sur twitter ou nous rejoindre sur notre page Facebook


Site : www.sfr.fr

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj
next51 : Google Arts & Culture, l'App sur iPhone qui retrouve votre sosie parmi des oeuvres d'arts… https://t.co/Nzd9q08NU5



Apple, 1er contribuable américain

Apple, 1er contribuable américain
Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices réalisés à l'étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient à l'étranger. Ils étaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. La réforme fiscale offre désormais aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%.