Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


La Bose SoundLink III annonce une autonomie revue à la hausse

Lundi 24 Février 2014 - 17:16
Ford Stan
Rédacteur (en chef) sur next51.net, je suis aussi ingénieur dans l'aéronautique. La cinquantaine,... En savoir plus sur cet auteur



Toujours compatible Bluetooth, la Bose SoundLink III adopte un nouveau design et une autonomie revue à la hausse.

Pour l'occasion, l'enceinte adopte des lignes plus en rondeurs et un look inspiré de la petite SoundLink Mini. Pour éviter les salissures et la poussière, Bose a équipé son enceinte d'un panneau de commande en silicone et une grille métallique. En supplément, des caches seront proposés en option dans plusieurs coloris : gris, vert, bleu, orange et rose.



La recette reste la même que les précédentes SoundLink, équipée de quatre haut-parleurs et deux radiateurs passifs, l'enceinte permet d'écouter sa musique sans fil stockée sur un smartphone/tablette ou PC en Bluetooth (A2DP). Pour éviter d'avoir à effectuer l'appairage à chaque connexion, l'enceinte mémorise les six derniers appareils connectés. Il reste possible de raccorder ses appareils à l'entrée mini-jack 3,5 mm. Enfin, la batterie lithium-on offre une autonomie en hausse : 14 heures selon le fabricant.

L'enceinte Bose SoundLink III est disponible au prix public conseillé de 299,95 €, les caches couleurs en supplément sont proposés à 34,95 €.

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?