Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


La 4G avec un iPhone 5, c'est possible...

Jeudi 19 Septembre 2013 - 14:35
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



La 4G avec un iPhone 5, c'est possible...
Le 1er octobre marquera une accélération dans le déploiement de la 4G en France...

Bouygues Télécom a obtenu en mars le droit d’utiliser ses fréquences 1.800 Mhz pour la 4G et il sera le seul opérateur à en profiter, pour l’instant. Or c’est la fréquence de la 4G américaine, celle avec laquelle l’iPhone 5 est compatible.

Le 1er octobre marquera une accélération dans le déploiement de la 4G en France avec l’ouverture du réseau national 4G de Bouygues Telecom. Afin d’accompagner cette révolution de l’internet mobile, l’opérateur lance ses nouveaux forfaits Sensation 4G pour profiter au maximum de l’expérience 4G.

Vous avez aimé cet article? Suivez nous sur les réseaux sociaux et partagez...
Facebook -Twitter - Google+ - Linkedin - Pinterest - Flux RSS



1.Posté par feats77 le 19/09/2013 20:21 (depuis mobile)
Je confirme maj faite hier et je suis déjà en 4G sur mon iphone 5 :-)

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?