Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


L'iPhone pourrait servir aux diagnostics oculaires...

Vendredi 20 Juillet 2012 - 12:57
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



L'iPhone pourrait servir aux diagnostics oculaires...
L'iPhone pourrait devenir un nouvel outil pour les ophtalmologistes. Selon une enquête publiée dans le numéro de juillet du journal Archives of Ophtalmology, les images de fond d'oeil affichées sur le fameux smartphone sont de meilleure qualité que celles observées sur un PC. Ce constat ouvre la voie à de nouvelles possibilités de diagnostic des pathologies oculaires, notamment dans les régions en voie de développement où l'informatique est peu présente.

Les chercheurs ont mené leurs études sur 350 patients atteints de maux de tête, de troubles visuels ou encore d'un déficit neurologique focal. Leur fond d'oeil a été photographié avec un appareil spécifique d'ophtalmologie. Les images ont été ensuite compressées en format Jpeg, puis transférées sur iPhone et PC pour être observées par des spécialistes. Contre toute attente, « les examinateurs ont mieux noté les clichés présentés sur l'iPhone que sur un ordinateur de bureau », notent les auteurs de l'étude. Ces résultats « confirment que l'écran de l'iPhone peut être un chaînon d'un réseau de télémédecine », notamment dans les services d'urgence. S'il ne peut pas être utilisé pour des dépistages subtils tels que celui de la rétinopathie diabétique, ni remplacer une vraie consultation ophtalmologique, il pourrait aider à l'identification rapide et à distance d'un oedème papillaire ou d'une hypertension artérielle maligne.

Vous pouvez nous suivre sur:
Twitter
Facebook
Google+
Flux RSS

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch










Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?