Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Et si l'apps Facebook était à l'origine du peu d'autonomie de votre iPhone...

Lundi 3 Juin 2013 - 13:56
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



Et si l'apps Facebook était à l'origine du peu d'autonomie de votre iPhone...
L'autonomie de la batterie de nos iPhone est un réel problème. Partant de ce principe, un développeur nommé Sebastian Düvel, a décidé de mener son enquête sur son iPhone 4S.

Il s'est aperçu qu'en laissant tourner son application Facebook en arrière plan, son iPhone 4S se vidait à vitesse grand V... Le problème est identique avec l'Apps Facebook Messenger, surtout si le ''tchat'' est activé.




Et si l'apps Facebook était à l'origine du peu d'autonomie de votre iPhone...
Sebastian Düvel a fait a même expérience sur son iPad, avec les mêmes Apps et il a une nouvelle fois constaté que celui-ci se vidait plus rapidement que la normale.

La solution consisterait soit à supprimer ses applications de votre iDevice et utiliser les sites moboles Facebook, ou soit systématiquement les fermer dès la fin de leurs utilisations.

Maintenant, c'est à vous de faire l'expérience et de comparer vos conclusions.

Personellement, j'utilise l'application Facebook et la ferme systématiquement à chaque fin d'utilisation, cela n'empêche pourtant pas la faible autonomie de mon iPhone 5.

Source

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?