Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


En 2018, Apple ne comptera pas que sur l'iPhone

Mardi 2 Janvier 2018 - 09:52
Ford Stan
Rédacteur (en chef) sur next51.net, je suis aussi ingénieur dans l'aéronautique. La cinquantaine,... En savoir plus sur cet auteur



La gamme de produits et de services d‘Apple s‘est élargie au point de rendre les résultats du groupe moins tributaires des ventes de son dernier iPhone pendant les fêtes de Noël, constatent experts et analystes.


De fait, la sortie quasi simultanée de deux nouveaux téléphones à l‘automne - l‘iPhone 8 en octobre et l‘iPhone X en novembre - et la commercialisation maintenue d‘appareils plus anciens ont rendu Apple moins dépendant de son dernier-né.

Apple a aussi élargi son portefeuille d‘accessoires et d‘autres produits comme ses casques sans fil AirPods ou la dernière version de l‘Apple Watch.

Aucun n‘a fait un tabac individuellement mais ils apportent collectivement une contribution importante aux résultats d‘Apple, dont le segment “autres produits” a vu ses ventes augmenter de 16% à 12,8 milliards de dollars l‘an dernier. Les clients qui achètent ces accessoires sont aussi nombreux à se rendre sur l‘App Store ou à écouter de la musique sur Apple Music, les deux piliers du segment “services” dont le chiffre d‘affaires a progressé de 23% à 29,9 milliards de dollars l‘an dernier.

Pour autant, les ventes de l‘iPhone X resteront surveillées de près car cet appareil, révolutionnaire par sa technologie de reconnaissance faciale, génère presque deux fois plus de chiffre d‘affaires qu‘un iPhone 7.


Nouveau commentaire :
Twitter

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?