Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Display Dock pour users iPad comme dans les Apple Store !!

Jeudi 23 Juin 2011 - 14:49



Display Dock pour users iPad comme dans les Apple Store !!
Le populaire fabricant d'accessoires newPCgadgets vient de lancer une combinaison de Dock pour iPad2 et iPhone dénommé "iPad2 display Dock" lequel est identique (dans les matériaux et la forme) à celui que les fanboys reconnaîtront certaienement puisqu'il s'agit de celui avec lequel Apple présente l'iPad 2 dans ses Apple Store.

Sur le dessus, il y a un dock pour iPhone ou iPod touch.

La solution est élégante, mais bémol on ne peux l'utiliser seulement qu'en position landscape (paysage).

Autre point "négatif" mais c'est subjectif : le prix affiché à 74,95 $ ...

il est disponible en suivant ce link du site Web du fabricant...

Vous pouvez nous suivre sur twitter ou nous rejoindre sur notre page Facebook et vous abonnez sur notre Flux RSS





1.Posté par Next 51 le 23/06/2011 16:19
next51
ah j'aime bien, le prix ramené en euros est assez cool.

2.Posté par San YAGGO le 23/06/2011 21:19
63 euros avec le shipping.

Je ne vois pas trop l'utilité d'un tel produit. Je vois ma housse qui est aussi limité au landscape et parfois ca magace.

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj
next51 : Google Arts & Culture, l'App sur iPhone qui retrouve votre sosie parmi des oeuvres d'arts… https://t.co/Nzd9q08NU5



Apple, 1er contribuable américain

Apple, 1er contribuable américain
Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices réalisés à l'étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient à l'étranger. Ils étaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. La réforme fiscale offre désormais aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%.