Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Des iPad dans les taxis de New York...

Samedi 25 Février 2012 - 15:32
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



Des iPad dans les taxis de New York...
Les petites télévisions installées à l'arrière des taxis new-yorkais pour les passagers pourraient être remplacées à terme par des tablettes, rapporte mardi la presse new-yorkaise.

Selon le New York Times, une entreprise de San Francisco, Square, a proposé un programme pilote expérimental visant à installer des tablettes dans 50 taxis.

Le voyageur pourrait y rechercher des informations, faire des jeux, et utiliser sa carte de crédit à n'importe quel moment.
Depuis 2007, les taxis new-yorkais sont équipés de petites télévisions à l'arrière, incrustées dans la paroi séparant l'avant de l'arrière du véhicule.

Elles diffusent en boucle des brèves d'actualité locale, des variétés et de la publicité. Leurs écrans tactiles permettent aussi de régler la course par carte de crédit.

Square doit formellement présenter son programme pilote à la commission des Taxis et limousines le 1er mars.

Le détail des applications qui pourraient être disponibles n'est pas finalisé, selon le New York Post qui précise que le programme pilote prévoit de remplacer les TV par des Ipads.


Vous pouvez nous suivre sur:
Twitter
Facebook
Google+
Flux RSS

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj
next51 : Google Arts & Culture, l'App sur iPhone qui retrouve votre sosie parmi des oeuvres d'arts… https://t.co/Nzd9q08NU5



Apple, 1er contribuable américain

Apple, 1er contribuable américain
Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices réalisés à l'étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient à l'étranger. Ils étaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. La réforme fiscale offre désormais aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%.