Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Dépistage mobile du cancer de la peau par iPhone...

Vendredi 13 Mai 2011 - 15:24
Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur



Dépistage mobile du cancer de la peau par iPhone...
handyscope est le premier appareil proposant des examens de dépistage mobile du cancer de la peau pour iPhone. Ce dermatoscope numérique portatif permet aux médecins de prendre et d'enregistrer des photos microscopiques de nævi à l'aide d'un iPhone, du handyscope et de l'application correspondante.

handyscope est branché à l'iPhone et placé directement sur la peau du patient. Les images de nævi à haute résolution sont prises et enregistrées directement dans l'application correspondante protégée par mot de passe, et peuvent être montrées au patient. Avec un agrandissement pouvant aller jusqu'à 20 fois, les photos polarisées fournissent des détails précis en un clin d'œil, améliorant ainsi la précision diagnostique.

L'application est à 9,99 € sur l'App Store et l'accessoire est à 590 € (iPhone 4 et 3GS)

Vous pouvez nous suivre sur twitter ou nous rejoindre sur notre page Facebook et vous abonnez sur notre Flux RSS




Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?