Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Courbée pour le confort, plate pour le transport...

Mardi 7 Septembre 2010 - 13:37



Courbée pour le confort, plate pour le transport...
Microsoft annonce une innovation majeure sur sa souris Microsoft Arc Mouse. L’intégration de capacités tactiles lui confèrent en effet un nouveau design, tout aussi atypique que la version précédente, ainsi que de nouvelles fonctionnalités.
Les boutons et la molette ont disparus, remplacés par trois surfaces tactiles distinctes, en remplacement. Le design est totalement modifié. Là ou la précédente version se pliait pour économiser l’espace, cette nouvelle version s’aplatit, pour n’occuper plus que 15mm en épaisseur. Equipée du système Blue Track de Microsoft, cela lui confère la possibilité de fonctionner sur quasiment toute surface possible. Pour communiquer avec le PC, un dongle se branche en USB dans le PC, qui s’aimante sous la souris si il n’est pas utilisé.

Elle sera proposée au prix de 69.90€, et sera garantie 3 ans. Voici une vidéo montrant la mise en route de cette souris, mise en ligne par David Cohen, responsable des expériences numériques chez Microsoft France :


Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?