Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


Apple aurait volontairement ralenti votre iPhone 6 - 6S - 7 ?

Mercredi 20 Décembre 2017 - 06:35
Sonia Rickel
Guest Star Editor - Geek'use En savoir plus sur cet auteur



Apple fait-il exprès de ralentir ses anciens iPhone pour vous inciter à acheter le dernier en date ?

Oui... en quelque sorte. En réalité, selon le site Geekbench, c'est un peu pour votre bien qu'Apple procède ainsi. Elle briderait volontairement les performances des iPhone des générations précédentes afin de préserver la batterie. Car, lorsque celle-ci vieillit, elle perd en autonomie et réduire la vélocité du smartphone permet de l'économiser.



Geekbench, qui monitore les performances des ordinateurs et des smartphones, a découvert qu'en fonction de certaines versions d'iOS, le logiciel d'exploitation des iPhone, les téléphones avec des batteries usées voient leurs performances baisser.

Apple bride la vitesse de l'appareil afin de ne pas sursolliciter la batterie. Cela a notamment un impact sur les téléphones 6, 6s et 7 avec de notables différences de performance selon que l'appareil tourne sous la version 10.2.1 ou 11.2.0 d'iOS.

Une mesure qui permet d'éviter que le téléphone ne s'éteigne brutalement alors qu'il affiche encore 40 % de batterie.


Nouveau commentaire :
Twitter

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?