Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...





 


20 millions de français inscrits sur des sites communautaires...

Vendredi 6 Août 2010 - 15:50



20 millions de français inscrits sur des sites communautaires...
Le nombre d'adeptes des sites communautaires ne cesse d'augmenter : en un an, leur population a augmenté de 4,2 millions de personne, d'après une étude de l'Observatoire des Usages Internet (OUI) de Médiamétrie. Ils sont donc désormais plus de 20 millions à être inscrits sur un site de type Facebook ou Twitter.

"Sans grande surprise, ce sont les jeunes qui s'inscrivent le plus sur les sites communautaires. Les moins de 24 ans représentent plus du tiers des inscrits (36,9%) alors qu'ils représentent à peine plus de 25% (26,3%) des internautes. Ce trimestre, les 11-15 ans font une poussée remarquée sur les sites communautaires avec une augmentation de 63%", constate Médiamétrie. Et désormais, 49% de ces adeptes sont des femmes.

Mais les internautes sont aussi de plus en plus actifs sur ces sites : près de 4 sur 10 s'y rendent plus d'une fois par semaine et près de 4 millions "déclarent, par exemple, mettre à jour leur profil régulièrement".


Top 5 du classement établi par Médiamétrie, en nombre d'inscrits :

Facebook : 16,6 millions
Copain d'avant : 7,5 millions
Youtube : 5,3 millions
Dailymotion : 2,9 millions
Trombi.com : 1,7 million

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch







next51 : À qui ressemblez-vous "culturellement parlant" ? :)... https://t.co/99sKJSFc0U
next51 : Apple, 1er contribuable américain https://t.co/lG5SayyDlb https://t.co/DFTNtmtKYj



Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones

Envoyé spécial sur la dépendance aux smartphones
Ce soir sur France 2 (20h55), un numéro “Envoyé spécial” qui sonne l’alarme sur la dépendance aux smartphones...

Rayan, 3 ans, vit dans sa bulle. Il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Sa maman s'inquiète. Tout bascule lorsque le médecin conseille de ne plus laisser son enfant regarder son smartphone. Très vite, il redevient un garçonnet ouvert et joyeux. Les scientifiques en sont convaincus : les écrans agissent sur le cerveau et sur la concentration. Le développement de l'enfant serait-il menacé ?