Connectez-vous S'inscrire

Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...






 


Steve Jobs, le cinquième Beatles?

Vendredi 23 Avril 2010 - 23:42


Article de vertigo2 sur le forum. Merci !!


Steve Jobs, le cinquième Beatles?
Steve Jobs et le groupe liverpuldien n'ont cessé de voir leurs vies s'entrecroiser depuis 1976 et la création de Apple par Jobs et Wozniak: une pomme croquée comme logo originale.
L'amour que voue Jobs aux Fab'4 lui crée déjà un problème: le groupe de rock avait déposé la marque Apple, leur maison d'édition musicale Apple Corps. en 1968, qui finançait n'importe quel artiste pour produire leur premier album. Cette mesure révolutionnaire était la réponse des Beatles au fisc anglais qui les taxait à hauteur de 95%!!!! (cf. la chansonTaxman).
Cela permettait également d'être totalement indépendant des maisons de disques, et de vendre des produits dérivés (une ligne de vêtements qui fut un flop, bon fallait oser se fringuer comme eux quand même...)mais aussi de faire de la recherche en électronique (d'où la recherche sonore très poussée sur leurs derniers albums).
Lorsqu'ils se séparent en septembre 1969 le label Apple corps. continue d'exister et est déposé dans le monde entier (encore aujourd'hui!).
Jobs se reconnait dans cet esprit d'indépendance vis à vis des gros de l'époque (IBM et Xerox), mais les Beatles etant les ayant droits du mot Apple, un premier procès est en marche.
En 1981, un premeir accord financier permet à Jobs d'utiliser ce nom, à condition qu'il ne s'adonne jamais à des activités musicales.
Deuxième procès en 1989, car les Apple computer permettant de lire des fichiers MIDI, c'est une claire violation du précédent accord: autre compensation financière et accord en 1991, pour 26 millions de dollars et Jobs qui affirme qu'Apple se cantonnera aux ordinateurs et à l'informatique!
En 2001 arrive l'ipod! et rebelote, Apple corps. dénonce une rupture des engagements de Jobs.
Mais cette fois en 2007, le tribunal Californien 'estime que l’iPod et l’iTunes Music Store ne servent qu’à véhiculer et transférer de la musique, pas à la créer et à l’enregistrer comme le ferait une maison de disque. Selon le juge, donc, Apple Inc. n’empiète pas sur le terrain d’Apple Corps et n’a pas à proprement parler d’activité musicale. Steve Jobs n’a ainsi pas violé l’accord originel passé avec le label. Il peut donc continuer de plaquer le nom et le logo Apple sur l’iPod et sur l’iTunes Store.'
Steve s'en sort plutôt bien (et la décision du juge et quand même un peu tirée par les cheveux...)

'Les deux sociétés se retrouvent une dernière fois devant un tribunal en 2007, pour mettre un point final à leur litige. Apple Inc. récupère définitivement les droits sur la marque «Apple» et sur le logo à la pomme et en octroie une licence à Apple Corps, qui en a l’usage exclusif (de la licence, pas de la marque).

Un communiqué officiel commun sera publié mais cette fois, les termes financiers ne seront pas révélés. Dans son livre d’entretiens avec Barry Miles, Paul McCartney assure que c’est le plus gros «deal» que le label ait jamais conclu et que son avenir et résolument assuré...'
source suite 101.fr

Mais les Beatles sur itunes c'est pour quand?
Eh bien le problème est complexe: il se résume à Emi qui protège ses droits, itunes qui se sucre abondamment sur les mp3 téléchargés sur sa plateforme et aux Beatles dont les ayant-droits disent 'mais ce sont les Beatles quoi!...'
Donc pas de solution en vue pour l'instant même si il y a de cela quelques mois des rumeurs laissaient entendre qu'un accord etait trouvé...en fait niet!

Jobs et les Beatles seulement un rapport financier alors?
Loin de là! Jobs qui se définit comme un musicien dans la keynote où il fait la démonstration d'une pub en html5, a toujours clamé son amour pour les Beatles.
Il les définit d'ailleurs avec une finesse peu commune comme:
My model for business is The Beatles: They were four guys that kept each other's negative tendencies in check; they balanced each other. And the total was greater than the sum of the parts. Great things in business are not done by one person, they are done by a team of people. source 60 minutes
Mon modèle de business ce sont les Beatles: 4 types qui neutralisaient mutuellement leurs tendances négatives, ils s'équilibraient les uns les autres. Et le total de leur union etait meilleur que la somme des parties. Les bonnes choses en affaires ne sont pas l'oeuvre d'une personne, elles sont le fruit du travail d'une équipe.

Donc Steve comme 5eme Beatles?
Pourquoi pas, d'ailleurs la musique introductive de Mac OS (le dernier jingle) ressemble à s'y méprendre à l'accord final de A day in the Life.

On en parle sur le forum

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch






Facebook
Twitter
Rss
Mobile





next51 : Sky Guide – La carte des étoiles est gratuite sur votre iPhone (au lieu de 3 €) https://t.co/VcT6QOptlX https://t.co/aiTB3t8mcS
next51 : HomePod, la nouvelle enceinte Apple à 349 $ https://t.co/SHnX8XESYS https://t.co/o9SfQrICLz
next51 : Bear, la meilleure application d'écriture de Notes sur iPhone https://t.co/zcfioJX8cv https://t.co/8yUXrlKi3U



cookieassistant.com