Connectez-vous S'inscrire

next51.net




next51.net : Un regard clair sur l'actu Apple, les rumeurs en moins...


Conditions de travail: Apple se défend (mollement)...


Vendredi 10 Février 2012 - 14:19


Next 51
Blogueur indépendant et fondateur du site next51.net (2009). Régulièrement classé dans le top des... En savoir plus sur cet auteur


Conditions de travail: Apple se défend (mollement)...
En moins d'un an, Apple a accédé au statut d'entreprise la plus chère du monde, premier vendeur de smartphones au dernier trimestre 2011, numéro un de l'informatique devant HP (en additionnant les ventes d'iPad et de Mac). La marque à la pomme a toujours eu des détracteurs. Son succès n'a fait qu'accentuer les critiques, particulièrement celles concernant les conditions de travail chez ses sous-traitants chinois. Celles-ci ne datent pas d'hier, mais les bons résultats financiers d'Apple ont redoublé l'ardeur de ses détracteurs. Fin janvier, le New York Times a ainsi publié une longue enquête à charge, largement relayée sur le Net.

Les conditions de travail des salariés des sous-traitants chinois d'Apple sont régulièrement mises sur la sellette. Les médias américains dénoncent l'emploi d'enfants et le non respect des règles de sécurité (des empoisonnements et des explosions ont eu lieu dans des usines chinoises).

Soucieux de préserver son image de marque et peu désireux de subir les mêmes déboires que Nike dans les années 1990, vilipendé pour les mêmes raisons, Apple a décidé de se saisir du sujet et explique œuvrer à l'amélioration des conditions de travail des employés chinois. Des progrès ont même été constatés par Rosey Hurst, directeur d'Impactt Limited, qui défend Apple dans une note dont voici quelques extraits. «Il est contre-productif d'attaquer des entreprises qui sont soucieuses des problèmes qu'elles ont identifié dans leur chaîne d'approvisionnement».

«Nous travaillons avec beaucoup de nos clients à prévenir et à remédier à l'emploi de main d'œuvre n'ayant pas l'âge légal, y compris Apple. C'est un domaine dans lequel Apple monte le niveau d'exigence. C'est parce qu'ils se sont attachés à résoudre le problème, plutôt qu'à le dissimuler et prétendre qu'il n'existe pas».

Vous pouvez nous suivre sur:
Twitter
Facebook
Google+
Flux RSS

Apple | iPhone | iPad | Apps | Divers | Windows Phone | SAMSUNG | Watch

 
cookieassistant.com